Villa à vendre Kusadasi - Turquie

Ephèse et ses alentours

Erigée comme une des plus grandes villes de l'Antiquité, Ephèse est actuellement un vaste site archéologique déployant de très beaux vestiges de plusieurs civilisations.

Vous pourrez notamment y visiter la mosquée d'Isa Bey, la basilique Saint-Jean, la nécropole des Sept Dormants, l'Artemision, le Théâtre, la maison de la Vierge (Meryemana evi), la citadelle de Selçuk...

 

Selçuk

Selçuk, située à 15 minutes de Kusadasi, est une ville construite autour du mont Ayasoluk. Très proche d’Ephèse, elle est entourée de belles collines plantées d’oliviers. Les monuments à visiter n’y manquent pas. Le musée archéologique regorge de fabuleux vestiges retrouvés à Ephèse.

Selçuk à 15 minutes de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

Le marché de Selçuk est l’un des plus agréables de cette partie de la Turquie. Il est peu fréquenté des touristes mais très apprécié des Turcs qui se ravitaillent auprès des producteurs de la région. Fruits, légumes, épices diffusent un doux parfum dans l’air.

Marché de Selçuk près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

Le Festival de "Lutte de Chameaux" a lieu chaque année en Janvier à Selçuk. La lutte de chameaux est, à présent, pratiquement limitée à la seule région égéenne, alors qu'elle était autrefois étendue à une plus grande partie de l'Anatolie.

Le festival de Selçuk, combat de chameaux | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

Retour au menu

 

 

Ephèse

La ville d’Ephèse est située à 20km de Kusadasi.
Cette cité de pierre et de marbre est l'une des plus belles du monde antique. Autrefois port florissant relié à Sardes et donc débouché naturel de la Voie Royale, l'envasement lui fit perdre de sa prééminence.

Elle connut des implantations successives. D'abord celle des populations autochtones (Amazones, Cariens, Lélèges) qui adoraient la Déesse Mère Cybèle, identifiée plus tard à Artemis d'Ephèse. La deuxième Ephèse fut fondée au XIème siècle avant JC sur les pentes du Mont Pion (Panayir Dagi) par des Grecs Ioniens. Au VIème, elle connut la suzeraineté du roi Crésus, puis fut rattachée à la Perse au Vème siècle.
Bibliothèque à Ephèse, près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer TurquieAprès sa libération par Alexandre le Grand, un de ses généraux, Lysimaque, fonda la troisième ville entre les Monts Pion et Coressos (Bülbül Dagi). En 190 avant JC elle fut confiée au Royaume de Pergame, allié de Rome, et en 129 avant JC, Ephèse passa sous domination de Rome et devint capitale de la province romaine d'Asie. Elle fut cependant administrée par ses propres lois. C'est au IIème siècle après JC qu'elle connut son apogée avec une population lettrée et des constructions luxueuses en marbre. Les ruines que l'on visite aujourd'hui datent de cette période.

Ephèse fut non seulement le point de rencontre des religions antiques, mais aussi un lieu de diffusion du christianisme. Entre 55 et 58, Saint Paul y séjourna deux ans et demi lors de sa troisième mission. De par ses sermons et son prosélytisme, il fit de nombreuses conversions au sein des colonies juives et grecques. Mais les prêtres et tous ceux à qui le culte de la déesse Artemis rapportait, se voyant lésés, une émeute soulevée par leurs puissants partisans obligea Paul à s'enfuir. Il est probable que Paul ait écrit une partie de ses épîtres lorsqu'il fut retenu en captivité à Ephèse.Fresques dans une maison d'Ephèse, près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie
Entre 37 et 48, Jean et la Vierge Marie vinrent à Ephèse et y vécurent. Le christianisme finit par l'emporter sur le paganisme et Ephèse devint la troisième ville du monde chrétien après Jérusalem et Antioche. De 196 à 476, six conciles se tinrent à Ephèse. En 431, l'empereur Théodose II convoqua un troisième concile où le dogme concernant la maternité divine de la Vierge Marie fut établit, faisant d'elle la "Theotokos " (Mère de Dieu), ainsi que la double nature humaine et divine du Christ. Une des Sept Eglises de l'Apocalypse" fut fondée à Ephèse.

Au VIème siècle, le port totalement envahi par les alluvions du Caystre, la nouvelle ville byzantine s'établit cette fois autour de la Basilique Saint Jean. Au VIIème siècle les incursions arabes et l'impossibilité pour les bateaux d'accoster au port lui donnèrent le coup de grâce. Conquise par les Turcs à la fin du XIVème siècle, Ayasuluk, la cinquième implantation, ne prit le nom de Selçuk qu'en 1914.

Ephèse fut la patrie du philosophe Héraclite au VIème siècle avant JC.

Le musée d'Ephèse, situé à Selçuk même, contient des pièces provenant des fouilles effectuées à Ephèse, à la Basilique de Saint-Jean, au Monument funéraire de Belevi et dans la région.

Déesse Artémis au musée d'Ephèse, à Selçuk | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer TurquieOn y remarquera tout particulièrement les deux statues en marbre blanc d'Artemis, la Déesse de la Fertilité, de l'Abondance et de la Terre.
Artemis fut vénérée auparavant comme la Déesse Mère anatolienne Cybèle. La statue la plus imposante, connue sous le nom de « Grande Artémis », mesure 2,92m et date du Ier siècle après JC.
La deuxième statue, appelée « la Belle Artémis », mesure 1,74m et date du IIème siècle après JC. Les quatre rangées de protubérances sur sa poitrine ont été interprétées comme étant des seins, des oeufs, des figues, etc... Mais d'après une théorie plus récente, elles sembleraient plutôt représenter des testicules de taureaux, qui sont eux aussi un symbole de fécondité (les taureaux faisaient l'objet d'un culte et étaient aussi sacrifiés à Aphrodite).

Le musée possède une section sur les gladiateurs et vous y verrez aussi une intéressante reconstitution d'une des «maisons de la pente» mises au jour à Ephèse.

Depuis 1898 à Ephèse, des fouilles sont menées par l'Institut Archéologique Autrichien. Les premiers objets, provenant de leurs fouilles, sont exposés au Musée d'Ephèse de Vienne, installé dans le Neue Burg. Les pièces les plus importantes sont la longue frise du Monument des Parthes, de 40m de long, et la statue en bronze d'un athlète appartenant au groupe d'« Hercule et le Centaure ».

Retour au menu

 

 

Le théâtre

Le Théâtre, à l'origine un théâtre hellénistique du IIIème avant JC, fut transformé (un mur de scène, la skene, y fut ajouté) et agrandi par les Romains, aux Ier et IIème siècles après JC, qui lui donnèrent son actuelle capacité de 24 000 places. L'auditorium s'élève 30m au-dessus de l'orchestre.

Le théâtre d'Ephèse sur le site archéologique | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

Retour au menu

 

 

Mais aussi...

Les Bains de Varius sont des thermes qui datent du IIème siècle après JC.

L'Agora d'Etat était une vaste place publique qui a été remodelée au milieu du Ier siècle après JC. Elle faisait aussi fonction de basilique.

L'Odéon, du IIème siècle après JC, était un auditorium utilisé à la fois comme théâtre et comme bouleuterion pour les réunions civiques.

Le Temple de Dea Roma et Divus Julius (Ier siècle après JC) était un temple destiné au culte impérial.

Le Prytanée était l'hôtel de ville où se déroulait la vie politique, les cérémonies, les banquets et les réceptions. Dans le Temple d'Hestia, les Courètes qui étaient les prêtresses d'Hestia, devaient entretenir la flamme sacrée éternelle.

Le Mémorial de Memnius.

La Fontaine Polio date du IIème siècle et fut restaurée au IIIème siècle. Les fontaines étaient alimentées par des aqueducs.

Le Temple de Domitien fut le premier monument sacré (Ier siècle après JC) dédié à un empereur romain. Domitien, empereur-tyran, se donna le titre de "souverain-dieu".

La Porte d'Hercule possède deux bas-reliefs représentant Hercule vêtu d'une peau de lion.

La Rue des Couretes est ainsi nommée d'après le nom des prêtresses du Prytanée.

La Nymphéa de Trajan est une fontaine du IIème siècle après JC. Il reste la base et deux pieds de la statue colossale de Trajan d'où l'eau s'écoulait en cascade.

Les Maisons de la Pente, du Ier siècle après JC, étaient des maisons luxueuses privées. La plupart possédaient trois étages et une cour intérieure découverte. Les maisons étaient richement décorées de mosaiques et de fresques dont il reste de superbes exemples.

Les Thermes de Scholastikia (IIème siècle après JC) faisaient partie d'un grand complexe de trois étages. Ces thermes furent restaurées au Vème siècle avec des pierres provenant du Prytanée par une dame chrétienne du nom de Christine Scholastikia dont on peut voir la statue assise, remarquable par la beauté de ses draperies.

Le Temple d'Hadrian, construit au IIème siècle après JC, est un très joli temple corinthien dont il reste les belles colonnes et l'arche de la façade du porche (pronaos), ainsi que l'entrée de la Cella. Des frises représentant des scènes mythologiques furent ajoutées au IVème siècle.

Les Latrines, d'usage public, faisaient partie des Thermes de Scholastikia. On dit que c'est ici que les grandes décisions étaient prises...

La Maison Privée était une "maison close" faisant partie du même complexe. La statue de Priape (le dieu anatolien de l'abondance) trouvée là, se trouve au Musée d'Ephèse.

La Bibliothèque de Celsius fut construite au début du IIème siècle après JC par le Consul Gaius Julius Aquila en mémoire de son père Julius Celsus Polemaenus, qui y fut enterré. La librairie, qui a été restaurée entre 1975 et 1980, possède une façade à deux étages. L'intérieur se composait d'une grande salle haute comprenant trois étages de niches où des rouleaux et des volumes étaient rangés dans des armoires et sur des étagères dans ces niches. Un mur extérieur entourait le bâtiment afin de le préserver de l'humidité. Les trois entrées sont flanquées par quatre niches avec des statues représentant les vertus de Celsius: Sophie pour la Sagesse, Arète pour la Valeur, Ennoia pour la Pensée et Epistème pour la Connaissance.

L'Agora Commercial(la place du marché) fut construite durant la période hellénistique puis transformée aux Ier et IIIème siècles après JC. Elle est entourée par des stoas derrières lesquelles se trouvent magasins et entrepôts. Selon les inscriptions en grec et en latin sur l'attique de la triple porte, celle-ci fut construite par deux esclaves affranchis, Mazaeus et Mithridates, en l'honneur d'Auguste et de son épouse Livia. Une horloge à eau et un cadran solaire combinés se dressaient au milieu de l'Agora où l'on peut encore voir les socles des centaines de statues qui ornaient la place.

La Rue de Marbre, à l'origine, faisait partie de la voie Sacrée qui s'étendait jusqu'au Temple d'Artémis en passant par la Porte de Magnésie.

La Voie Arcadiane, d'origine hellénistique, était une avenue à colonnades de 60m de long sur 11m de large, rénovée en l'honneur d'Arcadius au Vème siècle après JC.

Retour au menu

 

 

Le temple d'Artemis

Le Temple d'Artémis (Artemision) fut construit pour la première fois au VIème siècle avant JC. Il reposait sur 127 colonnes ioniques. Reconstruit de 334 à 250 avant JC après un incendie (provoqué par un fou voulant se faire remarquer) qui eut lieu la même nuit que la nLe temple d'Artemis | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquieaissance d'Alexandre le Grand (23 juillet 356 avant JC), le temple attirait des pélerins de toute l'Asie Mineure. En effet, il était considéré comme l'une des Sept Merveilles du Monde par la richesse de sa décoration, par ses dimensions gigantesques, et par sa magnificence et son luxe.

Le christianisme étant devenu religion d'Etat, le temple tomba en disgrâce et fut détruit par une foule en colère au Vème siècle après JC. Il devint ensuite une carrière de marbre pour les constructions byzantines.

De cette merveille, il ne reste sur place qu'une seule colonne redressée et quelques fragments architecturaux que vous pourrez voir à la sortie de Selçuk à droite sur la route de Kusadasi.

Retour au menu

 

 

La basilique Saint-Jean

D'après l'opinion basée sur des décisions remontant aussi loin que le Concile d'Ephèse en 431, l'Apôtre Jean vint à Ephèse accompagné de la Vierge Marie.La Basilique Saint Jean à Ephèse, près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie
Alors qu'il était en train de mourir sur la croix, Jésus confia sa mère, Marie, aux bons soins de Jean, son disciple bien-aimé qui l'amena à Ephèse entre les années 37 et 48. Jean, après 67, passa le restant de sa vie à prêcher l'évangile. Plus tard il fut exilé sur l'île de Patmos où il écrivit l'Apocalypse, et revint à Ephèse en 95. Là, il vécut au sommet de la colline d'Ayasuluk où il fut enterré lorsqu'il mourut à l'âge de cent ans environ. Au début, sa tombe était signalée par une stèle qui fut placée dans une église au IVème siècle.

Une basilique construite par l'Empereur Justinien (527-565) lui fut dédiée au VIème siècle. Les murs construits autour de la basilique furent renforcés avec de grands blocs de marbre provenant d'Ephèse et une enceinte extérieure fut ajoutée afin de mieux la protéger lors des attaques des pirates et des Arabes aux VII et VIIIème siècles. L'enceinte était percée de portes ouvrant à l'est, à l'ouest et au sud. La porte principale est la « Porte de la Persécution » (Jean fut menacé deux fois de mort sous l'Empereur Domitien), qui était flanquée de deux tours. On y pénétrait par un atrium ouvrant sur le narthex.
La basilique à trois nefs, dont les dimensions sont de 40m sur 110m, est cruciforme. Elle est bâtie en pierre et en brique. Autrefois, son toit était formé par six dômes.La Basilique Saint Jean à Ephèse, près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

La tombe de Saint Jean, aujourd'hui recouverte de marbre, était située sous la coupole centrale, qui était à l'origine supportée par les quatre colonnes aux cannelures en spirale. Comme le montre la maquette exposée dans le musée, la tombe était recouverte d'une mosaique de marbres de différentes couleurs.

Au Moyen-Age, l'église était un lieu important de pélerinage, et une croyance attribuait des propriétés magiques et curatives à la fine poussière qui montait de la tombe par l'ouverture située au-dessus. Les monogrammes de l'Empereur Justinien et de Theodora sont inscrits sur les chapiteaux des colonnes situées sur le côté nord. La chapelle au nord de l'abside fut construite plus tard au Xème siècle, et comprend des fresques dont une représentant Saint Jean. A côté du bâptistère s'élève un petit bâtiment où étaient conservées des reliques. Une terrasse, sur laquelle se trouve un atrium, avait été construite afin de renforcer la partie ouest de l'édifice.

Après 1304, lorsqu'Ephèse passa sous domination turque, une partie de l'église fut convertie en mosquée. La basilique fut détruite par un tremblement de terre vers la fin du XIVème siècle.

Retour au menu

 

 

La grotte des sept Dormants

Sur la route qui mène à la maison de la Vierge, se trouve la grotte des sept Dormants.
La légende raconte que sous le règne de l'Empereur Decius, au milieu du IIIème siècle, sept jeunes garçons chrétiens et leur chien qui fuyaient leurs persécuteurs, furent enfermés vivants mais plongés dans un sommeil profond, mais se réveillèrent 200 ans plus tard.

La grotte des sept Dormants à Ephèse | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

La grotte des sept Dormants est un site superbe, à voir absolument. Un petit restaurant situé juste à l'entrée du site sert une nourriture délicieuse dans un cadre très agréable.

Retour au menu

 

 

La citadelle de Selçuk

La citadelle de Selçuk est située au sommet de la colline d'Ayasuluk qui domine la ville de Selçuk. Elle fut construite au VIème siècle par les Byzantins de façon à assurer une meilleure protection d'Ephèse laquelle, à l'époque, s'était affaiblie considérablement. Les Seldjoukides renforcèrent et agrandirent la citadelle qui fut utilisée jusqu'au début de la période ottomane.

La citadelle de Selçuk, Ephèse, près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

Retour au menu

 

 

La mosquée d'Isa Bey

La Mosquée d'Isa Bey, située en contre-bas de la Basilique Saint Jean, est un magnifique exemple de l'art turc de transition entre les époques seldjoukide et ottomane. Elle fut érigée en 1375 pour Isa Bey, petit-fils du fondateur de l'émirat des Aydinogullari dont dépendait Ayasuluk. Cette mosquée, d'une conception assez surprenante, fut construite par l'architecte Ali de Damas.

La mosquée est composée d'une immense cour intérieure qui était entourée de portiques couronnés par des coupoles aujourd'hui disparues. Seules quelques colonnes antiques, provenant des bains et du gymnase du port d'Ephèse, ont subsisté ainsi que la fontaine aux ablutions octogonale.

La mosquée d'Isabey à Ephèse, près de Kusadasi | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

L'entrée à la salle de prière, qui est composée de deux nefs couvertes par des plafonds à double pente, se fait par une porte à triple arcature. La salle du mihrab est couronnée par deux coupoles supportées par quatre colonnes et chapiteaux antiques. Les pendentifs sont décorés de faiences émaillées bleue et turquoise.

Vous pourrez visiter la mosquée. Néanmoins, Mesdames, prévoyez un couvre-chef, les femmes ne peuvent y entrer tête nue. Une tenue correcte est exigée, tant pour les hommes que pour les femmes.

Retour au menu

 

 

La maison de la Vierge

La Maison de la Vierge (Meryemana) est située dans les hauteurs d'Ephèse, sur le Mont Bülbül que l'on atteint après 9 kilomètres d'une route panoramique.Sur le route de la Maison de la Vierge à Ephèse, près de Kusadasi & Sogucak | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

D'après l'opinion basée sur des décisions remontant aussi loin que le Concile d'Ephèse en 431, l'Apôtre Jean vint à Ephèse accompagné de la Vierge Marie. Alors qu'il était en train de mourir sur la croix, Jésus demanda à Jean, son disciple bien-aimé, de prendre soin de de sa mère.
Jean, jugeant qu'il était dangereux pour Marie de rester à Jérusalem, entre les années 37 et 48, l'amena à Ephèse. Marie vécut et finit ses jours dans un endroit isolé alors que Jean passa le reste de sa vie à prêcher l'évangile.

Anne Catherine Emmerich (1774-1824), nonne Allemande qui n'est jamais venue à Ephèse, eut des visions où elle décrivit la dernière demeure de la Vierge Marie au sommet d'une colline à Ephèse.

Après avoir lu le livre de Clemens Brentano intitulé « La Vie de la Vierge Marie » et contenant les révélations de Anne Catherine Emmerich, un prêtre nommé Gouyet découvrit l'endroit décrit, envoya un rapport à Paris et à Rome, mais ne fut pas pris au sérieux. Dix ans plus tard, en 1891, H. Jung trouva à son tour les ruines d'une « chapelle » qui correspondait aux descriptions de la nonne et appelée Panaghia Capouli par les chrétiens des environs. Il s'agissait d'un petit lieu de culte dont le toit s'était écroulé, aux murs en ruine, et là se trouvait une statue, aux mains cassées, de la Vierge Marie. A son retour, il convainquit P. Eugene Poulin, Supérieur des Lazaristes d'Izmir, de l'accompagner avec une équippe de recherche scientifique. Des fouilles et des restaurations furent effectuées jusqu'en 1894.La maison de la Vierge à Ephèse, près de Kusadasi et Sogucak
En 1950-51, au cours de fouilles pratiquées en vue de la construction d'une église, une source sacrée aux eaux légèrement salées et au propriétés curatives, fut découverte.

Cet endroit fut officiellement déclaré reliquaire par l'Eglise Catholique Romaine en 1896. Il fut sanctifié par Paul VI en 1967, après que le Vatican ait confirmé que la Vierge Marie avait bien passé les dernières années de sa vie ici. Depuis la visite de Jean Paul II en 1979, l'endroit est devenu un lieu de pélerinage très fréquenté, et chaque année, le 15 août, une cérémonie est célébrée afin de commémorer l'Assomption de la Vierge.

La maison de la Vierge est un site superbe, paisible, malgré les nombreux visiteurs qui s'y rendent régulièrement. Lorsque vous pénétrerez à l'intérieur de la maison en elle-même, vous ressentirez quelque chose d'unique même si vous n'êtes pas croyant. A voir absolument!

Retour au menu

 

Sirince

A 30 km de Kusadasi, niché dans les collines à 8km au dessus de Selçuk, se trouve ce charmant et pittoresque village, anciennement grec, connu pour ses petits bistrots où est servi le vin produit par les paysans.

Une agréable balade à travers les ruelles de Sirince permet de découvrir le village couronné par l’ancienne église, et d’avoir une vue panoramique sur les vignes, les vergers avec les pêchers, les oliveraies.

Le pittoresque village de Sirince | Kusadasi Villa - Maison de vacances à louer Turquie

Source : www.guide-martine.com

Retour au menu

 

location de vacances Turquie, maison de vacances Turquie, villa à louer Turquie, location Kusadasi, vacances Turquie